Les épreuves font partie de la vie. Elles nous rendent vulnérables. Elles arrivent sans crier garde.
Je n’ai pas de solutions miracles et je ne me permettrais pas de donner des conseils, de parler alors que je ne suis pas une professionnelle, mais je peux vous faire part de mon vécu et de ce que j’en ai retenu.

11039273_10207032402197534_2785020572330203360_n

Je pense que surmonter l’adversité, ce n’est pas une affaire de courage. Il ne signifie rien. Tout est une questions d’acceptation.
Il a fallu 7h pour que ma vie change. 7 heures qui on déterminée ma vie pour le restant de mes jours.

On passe par toutes sortes d’émotions comme s’il y avait des étapes à franchir. On passe par le déni, car ce qui nous arrive n’est pas envisageable, on se dit que c’est un mauvais rêve. On s’énerve contre tout le monde, contre les « gens normaux », contre nous-même. Viens ensuite la colère, la colère est difficile à contrôler. On a envie de crier à l’injustice, de crier au monde entier ce qui nous arrive. La fatigue prend le dessus, on se repli sur soi, la dépression nous guette et nous prend jusqu’au moment où on baisse les bras. On abandonne et on accepte.
Le chagrin est probablement une chose que l’on a tous commun, mais nous le ressentons tous différemment. On ne fait pas que le deuil de la mort, j’ai dû faire le deuil de ma vie d’avant. Parfois, la douleur est si douloureuse qu’on se demande si elle passera, on se demande si elle sera toujours aussi dure a supporter. Mais on doit se dire que ça peut changer, on aura plus aussi mal au fil du temps, on ne ressentira plus la douleur de la même manière.

Bien sûr, il y a des moments où on commence à se sentir mieux, à entrevoir un peu de répits et puis l’instant d’après, vous ne pouvez plus respirer.
La vie est faite ainsi, elle nous donne puis elle nous reprend comme ça lui chante. Mais ces épreuves nous renforcent, notre douleur d’hier fait notre force d’aujourd’hui.
Je vis au jour le jour depuis que c’est 7 heures ont redéfini ma vie. Chaque jour est un combat, et j’avance un pas après l’autre dans cette vie qui est la mienne maintenant.
Ne regardez jamais en arrière, il n’y a rien qui puisses être intéressant. Tout est dans le présent.

Bisous, bisous.

Ps : si vous faites partie des curieux, j’ai créé une chaîne YouTube où je parle de ma maladie >>>>>>> Ma chaîne Youtube

Advertisements